Nous nous présentons

Des gens comme toi et moi. Exceptionnels.

Don Camillo a été inventé. C’est l’écrivain Giovanni Guareschi qui a imaginé et donné vie à ce prêtre italien. Nous avons choisi son nom, car nous aussi, nous avons été ramenés à la vie, de manière inattendue et imméritée par celui qui nous a appelé, Jésus-Christ. Le fait que le personnage de Don Camillo soit également plein d’humour, énergique et dévoué nous convient. Aujourd’hui encore.

"Dieu est amour. C'est pourquoi j'aime faire confiance à la vie, parce que je n'ai pas à la vivre seule."
Barbara Schubert
«Wir lauschen der Stimme des andern Tages, der in uns beginnt und hören nicht auf zu wandern bis wir verwandelt sind." (M.-L.Kaschnitz)
Cécile Schubert
"Dieu est présent, je ne suis pas seul. Là où les gens rencontrent ce présent, une communauté se crée, chez nous aussi, nous l'espérons."
Georg Schubert
"Avec la fenêtre vers le ciel et la porte sur le monde..." (Dota Kehr)
Ulrike Albrecht
"Chercher et être trouvé, lâcher prise et carburer - la vie est pleine de belles contradictions."
Carsten Albrecht
"Heureux l'homme qui connaît et respecte sa mesure, chez lui la grâce de Dieu peut déborder." (Eva Glauser)
Judith Reich
"... Que la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, garde votre coeur et votre esprit en Jésus-Christ. Phil. 4:7"
Vreni Amweg
"Dans la rencontre avec l'homme, l'animal et la nature, chercher Dieu et se laisser combler."
Edith Degiorgi
"Dans la vie ensemble, chacun est amené à grandir au-delà de lui-même pour devenir la personne que Dieu voit déjà en lui."
Silvia Weissert
"Auprès de toi, Dieu, est la source de toute vie." Tiré du Psaume 36
Matthias Holenweg
"Les choses essentielles, tu ne peux pas les faire, mais seulement les recevoir. Mais tu peux te rendre réceptif."(Martin Schleske)
Rebecca Zimmermann
«Ausklaar? meh oder minger, der Wind wäjiht usnahmswiis mau vo hinger... Mit der Musik von Patent Ochsner und andern Zeitgenoss:innen geniesse ich den Sommer und lebe das Leben gern.»
Franziska Dahinden
«Man sieht nur mit dem Herzen gut (Antoine de Saint-Exupery).»
Thomas Amweg
«Tritt ein in die Weite der dreieinigen Liebe. Atme darin! Lebe darin! Handle darin! (Hanna Hümmer)»
Marianne Bertschi
«Lerne alt zu werden mit einem jungen Herzen. Das ist die ganze Kunst." Zitat von Phil Bosmans»
Martin Eugster
«Frei sein für Neues, Augen haben für Wunder, Ohren öffnen für Zusagen»
Ursi Eugster
«Dankbarkeit ist der Wächter am Tor der Seele gegen die Kräfte der Zerstörung (Gabriel Marcel).»
Anja Marti
«Gemeinschaftliches Leben heisst für mich, mit anderen zusammen auf dem Weg der Nachfolge Jesu unterwegs zu sein.»
Christel Oefele
«Vielfalt entdecken, Alltägliches teilen, sich und die anderen zu Wort kommen lassen, grossen Träumen folgen, gemeinsam still sein...»
Jonas Marti
«Weil Jesus den Akzent setzte auf das Teilen, teile ich mein Leben mit anderen.»
Heiner Schubert
«Ich gebe mich der erlösenden Liebe hin, die darin besteht, dass ich ganz und gar sein darf, wie ich bin. Auf dass ich nicht so bleibe… Gerlind Ammon-Schad (OJC)»
Anina Thalmann
«Gott - bin ich dir fern, du suchst mich gern, verlier' ich mich, so findest du mich. Meister Eckhart»
Barbara Weiss
«Leben in Gemeinschaft: viele erlebnisreiche Bootsfahrten ans andere Ufer in unbeständigen Wetterverhältnissen»
Werner Weiss
«Ich bin gerne ein Teil von einem Ganzen und entlastet, wenn ich nicht alleine glänzen muss. »
Elsbeth Bischoff
Précédent
Suivant

Extraits de notre charte

Ce qui nous définit

Tout commence avec l’appel du Christ à la vie communautaire.

Dans une communauté, des personnes osent se mettre ensemble à l’écoute pour savoir si l’appel se confirme.

L’appel se confirme dans le sens où, avec le temps, la certitude s’installe d’avoir trouvé le style et le lieu de vie auquel on est appelé.

Une communauté est sans cesse soumise au changement. Ce qui est vrai pour la communauté dans son ensemble s’applique également au membre individuel. Vivre en communauté implique de veiller constamment à ne pas perdre des yeux le but et  toujours continuer d’y tendre.

Sur ce chemin, je peux apprendre à m’accepter moi-même et à accepter les autres. Je grandis dans l’image que Dieu a de moi. Mes compagnons de route m’aident à découvrir ce qu’Il a placé en moi.

Sur ce chemin, nous découvrons que nous ne rencontrons réellement l’autre qu’au travers du Christ. C’est la raison pour laquelle le cheminement prend beaucoup de temps.

Depuis le début, l’Eglise s’est positionnée en tant que sentinelle. C’est d’ailleurs pour cela qu’un coq est juché sur la plupart des clochers. Jésus appelle les femmes et les hommes car il a besoin de sentinelles. « Etre une sentinelle » c’est la mission de celles et ceux qui croient en Jésus Christ.

La vie en communauté n’est pas une fin en soi. Elle est appelée à servir l’Eglise et la société. 

Notre façon de vivre, notre travail, nos célébrations doivent témoigner de ce que nous avons entendu et cru que Jésus Christ est vivant, qu’il nous offre sa paix et qu’il nous montre le chemin. Nous voulons annoncer la Bonne Nouvelle et espérer que la confiance en Dieu puisse s’éveiller et grandir chez d’autres personnes.

Fondements de notre vie communautaire

Nous sommes faits pour Dieu. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin d’être en relation avec Lui. Et c’est pour cela que nous nous exerçons à la vie spirituelle ensemble. Cela inclut la prière, la célébration de la Cène et la lecture commune de la Bible. Nous partageons aussi nos expériences de foi les uns avec les autres.

La communauté est un véritable atelier de la relation. Nous avons besoin de temps et d’énergie pour soigner et entretenir les relations et pour résoudre les conflits émergents de façon non violente.

Nous proposons différents types d’hébergement en fonction de ce que peuvent offrir les lieux où nous vivons.

Nous façonnons la vie ensemble. Nous célébrons les fêtes du calendrier ecclésial, mais aussi les fêtes que la vie nous offre. La joie de nos célébrations témoigne de ce que nous sommes des créatures de Dieu.
Dans nos dépenses quotidiennes, notre vie professionnelle, notre manière de construire et de voyager, nous essayons d’adopter des comportements aussi respectueux que possible de l’environnement.
Nous nous positionnons de façon critique vis-à-vis du matérialisme et du consumérisme, et pas seulement en raison des conséquences sur l’environnement. C’est la raison pour laquelle nous pratiquons la sobriété partout où cela est possible.
Dans nos lieux de vie, il y a de la place pour celles et ceux qui sont en difficulté avec les exigences de notre société axée sur la performance.

Notre histoire, morceaux choisis

Orientation et perspectives

Don Camillo est une contradiction. Les gens vivent ensemble sans vivre ensemble. Ils partagent tout en s’occupant d’eux-mêmes. Ils croient et doutent. Ils se donnent des règles et règlent les exceptions. Ils s’organisent puis modifient continuellement ce qui ne convient plus. Ils entretiennent des biens immobiliers et restent mobiles.

Ils savent que le paradis et l’enfer existent sur terre et croient que le meilleur reste à venir.

Ce qui a été, chacun le construit soi-même. Ce qui va arriver, personne ne le sait. Une seule chose est sûre : Jésus est vivant. Cette foi les unit. Les enthousiastes et ceux qui doutent, ceux qui exécutent et ceux qui ouvrent la voie. Les contemplatifs et les éternels inquiets. Les conservateurs et ceux qui innovent. Les malmenés et les rusés. Les manuels et les enseignants.

Le Ressuscité est leur perspective commune.

Retour en haut
Retour haut de page